La sophrologie a été créée dans les années soixante par le professeur Alfonso CAYCEDO, neuropsychiatre. A son origine, sa vocation était d’aider à soulager les souffrances des malades. Cette démarche s’est alors naturellement développée dans les milieux cliniques et thérapeutiques.

Quelques années plus tard, l’utilisation de la sophrologie dans les milieux du sport de haute compétition par le docteur Raymond ABREZOL amène le professeur CAYCEDO à élargir ses applications au domaine social et pédagogique.

Elle est aujourd’hui mise au service de toute personne désireuse d’optimiser ses capacités et ses performances dans sa vie personnelle et professionnelle.

Etymologiquement, le terme Sophrologie vient des racines grecques et se décompose ainsi :

SOS qui signifie sérénité, harmonie.

PHREN qui signifie esprit, conscience.

LOGOS qui signifie science, étude.

L'origine de la sophrologie

La sophrologie peut alors se résumer comme la science de la conscience qui permet l’harmonie du corps et de l’esprit. Le professeur CAYCEDO définit la conscience comme « la force intégratrice de tous les éléments et structures physiques et psychiques de l’existence ».

L’entraînement sophrologique a pour vocation de dévoiler les structures de la conscience et de laisser apparaître les valeurs existentielles essentielles de l’individu, qui sont l’autonomie, la responsabilité et la dignité.