Publié par le 18 Mar 2014 dans Chronique d’une sophrologue | 0 commentaire

sophrologue-lyon-nord

Chronique d’une sophrologue
parlons de ce que nous vivons…

Avec ma collègue Elisa, également sophrologue, nous co-animons une session de sophrologie en groupe pour parents et enfants (âge de la primaire).
A la fin de la 4ème séance que nous passons tous ensemble, les mamans et enfants sont sur des tapis, détendus, l’un contre l’autre assis ou allongés à leur convenance… dans l’échange corporel, chacun d’eux laisse venir à lui un mot qui signifie « calme » et va l’intégrer dans sa respiration…
Dans le partage de fin de séance (post-sophronique), Mathis (9ans), qui avait posé la tête sur le ventre de sa maman, Isabelle, dans cette dernière partie de séance, nous confie avec émotion et en toute simplicité : «j’entendais les battements du cœur de maman et c’était comme si on s’envoyait des messages. »
Nous nous répétons cette magnifique phrase avec Elisa, avec beaucoup d’émotions, un mélange de surprise, de plaisir, de douceur, et du bonheur de partager ça entre nous.
Merci Elisa pour cette magnifique collaboration.
Merci Mathis, de nous faire dépasser nos limites, en nous confiant ce précieux phénomène du vécu.