Publié par le 8 Mar 2015 dans Chronique d’une sophrologue | 2 commentaires

Un matin Elisa arrive au cabinet, elle aperçoit la porte de mon bureau ouverte (signe que je suis disponible), elle vient me saluer et me trouve concentrée devant mon ordinateur. Je l’accueille avec un plaisir toujours renouvelé, en lui disant :
– « Alors ? toi tu la vois quelle couleur cette robe ?
– Je ne sais pas, je n’ai pas pris le temps de m’occuper de cette histoireperception-personnelle-sophrologie-lyon
– Je suis en train de regarder un reportage à ce sujet…»
Je tourne l’ordinateur pour lui montrer l’image qui alimente la polémique depuis plus de 10 jours!
– « Et ben, elle est blanche et jaune doré ! » dit-elle avec assurance.
– « c’est vrai tu la vois banche ??? » je suis sidérée, moi qui ne vois que du bleu et du brun foncé!!!

Nous vivons un moment insolite, nous qui avons l’habitude, à l’instar des vieux couples, de percevoir les choses d’un regard similaire, de finir les phrases de l’autre ou de les compléter avec pertinence et résonnance… Là nous ne voyons pas du tout la même chose !!!
Parce que c’est elle et parce que c’est moi, nous accueillions cette différence avec intérêt, bienveillance et amusement…
Nous commençons à nous interroger sur la réalité objective… Cette façon, dont chacun de nous, perçoit le monde, en fonction de qui il est. Voilà qui est flagrant dans cette expérience que nous vivons, je ne peux voir cette robe blanche et encore moins dorée et Elisa ne comprend pas que je puisse la voir bleue et marron foncé. Et pourtant chacune de nous ne peut que l’admettre. Admettre dans le sens d’accueillir, sans comprendre, sans même avoir la capacité de comprendre. Si nous étendons cette expérience à l’ensemble de nos perceptions dans nos vies… Nous pouvons accéder à une vision vertigineuse de l’infini des possibles de la perception humaine.

Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n’est pas impossible que tout le monde ait tord.

Gandhi

Alors, la tolérance ? ça serait quoi pour vous ?

Les chiffres montrent que 7 personnes sur 10 environ voient la robe blanche et 3 sur 10 la voient bleue. Cette minorité bleue devrait-elle être bannie, reléguée au rend des incapables à percevoir « normalement » ?
En effet, nous sommes un tiers seulement de  « bleus », les marginaux de la robe, et pourtant cette robe est bien bleue en réalité !!!

Une évidence qui nous met tous d’accord : le ciel est bleu!!!

 

 

sophrologie-reality-objective-lyon

 

alors et pour vous cette robe? quelles couleurs…

pour aller plus loin :