Publié par le 4 Mar 2017 dans , | 1 commentaire

Pour la plupart d’entre nous et presque tous nos consultants, mentir constitue un acte répréhensible qui vient bousculer nos valeurs fondamentales, de respect, d’honnêteté, d’authenticité et d’autres encore.

Et pourtant… nous mentons tous, non?

Les enfants racontent de petits et même souvent de jolis mensonges, les ados parfois de gros mensonges et mentir n’est pas étranger aux adultes non plus!

Dis-moi? Tu es fier de toi quand tu mens? Moi non!

Alors pourquoi ment-on? Et bien simplement parce que cela nous est U T I L E !

Mentir c’est Utile? utile en quoi???

Rhooo… faut tout te dire… Bon ! toi? quand tu mens c’est pour quelles raisons?

Ok, je t’aide… la plupart d’entre nous mentons pour :

  • Nous protéger
  • Protéger notre interlocuteur ou une autre personne

Mentir, nous donne l’impression de ne pas avoir à nous exposer à nos peurs… La peur d’avouer quelque chose dont nous sommes peu fier, la peur de reproches ou de critiques et autres mauvais jugements, la peur de contrarier, décevoir, blesser ou porter préjudice à d’autres personnes.

Il n’est pas rare également que nous nous mentions à nous même, un mensonge dans l’inconscience de qui nous sommes. Dans ce contexte mentir devient douloureux et c’est nous qui souffrons de notre propre mensonge.

Si tu veux moins mentir et moins te mentir? Il parait nécessaire d’avancer sur le chemin qui amoindrit les peurs, valorise l’estime de soi et élargit la conscience de soi… … … As-tu deviné?

Oui ! Fais de la sophro pour moins mentir !

Hahaha en effet, la pratique de la sophrologie valorise la personnalité en toute simplicité, permet à chaque humain de :

  • se percevoir positivement dans  son tout : historique, spatial, culturel, familial… etc…
  • s’envisager comme une magnifique personne avec ses avantageuses qualités et ses délicieux défauts.
  • révéler et investir nos valeurs fondamentales : les piliers de notre sérénité avec nous même et avec les autres…
  • se sentir plus fort, plus solide et d’étayer l’estime de soi et la confiance en soi
  • devenir plus capable de s’adapter sereinement en toutes circonstances ou presque, développer l’adaptabilité pour se sentir plus capable de gérer au mieux les situations inconfortables.
  • mieux se connaitre, mieux se comprendre soi-même.
  • percevoir le monde qui nous entoure plus positivement, avec moins de crainte et de méfiance…

Alors simplement en avançant progressivement en sophrologie nous limitons nos peurs en nourrissant nos capacités à gérer et à nous adapter. Nous nourrissons nos valeurs fondamentales et comprenons mieux leurs fonctionnements négociateurs : la protection doit-elle devenir plus importante que la sincérité ou l’authenticité…? je n’ai évidemment aucune réponse à apporter à ce questionnement qui n’est qu’un exemple et dont chacun aura, pour chaque contexte, à la trouver pour soi-même. Nous nous rapprochons de nous même et nous écartons des croyances limitantes, programmes-freins et mensonges inconscients.

– As-tu compris?

– OUI ! quand je me sentirais puissante, capable, adaptable et que je serais dans la conscience de mes valeurs et de leur pertinence dans les évènements et contextes auxquels je m’expose, je n’aurais presque plus besoin de mentir et le mensonge ne me sera utile que rarement. Alors je poursuis mon chemin, vers la sérénité…

– C’est vrai tu sens que le mensonge perd de sa pertinence et tu penses que tu en auras encore besoin?

– Oui! parce-que je suis un humain, une personne magnifique avec de délicieux défauts, je me réserve le droit de mentir quand cela me parait juste!

– Je suis d’accord avec toi et je me dis à présent que la personne qui me mens a ses raisons, ses peurs et se trouve sur son chemin…

Et pour toi? cher lecteur? chère lectrice? comment as-tu besoin de mentir?

si tu pratiques la sophrologie, as-tu senti ta relation au mensonge se modifier?

autour de ce sujet :