Publié par le 20 Juin 2013 dans , | 0 commentaire

Le besoin de perfection, que nous fait miroiter notre société, se révèle handicapant dès l’enfance et notamment dans l’aspect physique de notre personne. Qui n’a pas un petit défaut physique? un petit détail qui vient troubler la satisfaction de soi, L’image physique dévalorisée est majoritairement féminine, bien que de plus en plus fréquente chez les jeunes hommes.

Les complexes physiques, l’estime  de soi… Et la sophrologie.

Vous trouvez que vous avez un problème qui vous rend disgracieux ? Un long nez ? Un bourrelet mal placé ? des épaules trop larges ? trop basses ? trop étroites ?…

Ces petites variations physiques nous enlaidissent elles ?

Oui ?
Par rapport à qui ? à quoi ?
Pensez-vous être complètement et uniquement cette particularité physique ?
Pensez-vous vraiment que les gens qui vous aiment ne voient que ce détail de vous ?
Pensez-vous que vous n’êtes pas aimable à cause de ce problème ?
Vous même, n’aimez-vous que les gens présentant une plastique irréprochable ? NON !!! Heureusement, cela n’existe pas !!!

La beauté que l’on perçoit de quelqu’un n’a que très peu à voir avec le physique… vous le savez bien, au fond de vous.

Combien de fois avez-vous trouvé non aimables, certaines personnes communément reconnues belles ? Combien de fois vous êtes vous laissé séduire par quelqu’un que vous n’avez pas forcément trouvé beau au premier abord ?
L’amour ne se soucie pas de l’aspect physique. La séduction, ne s’arrête pas à un élément de la personne ou de la personnalité. Plaire, est quelque chose de beaucoup plus profond, une alchimie très particulière qui se construit entre deux êtres sans raison, un lien, une attirance, une complicité…

D’ailleurs vous? qu’est-ce qui vous séduit? :

  • la douceur?
  • l’intelligence?
  • la gentillesse?
  • le sens de l’humour?
  • la délicatesse?
  • la « pétillance »?

Oui c’est vrai, nous ne sommes pas sans défauts ! Soyons en convaincus !!! Et fiers d’être différents et donc unique !!! Soyons également convaincus que les gens à qui nous plaisons, notre famille, nos amis, nos amours ne se préoccupent que très peu de nos défauts… Et que nous avons de nombreuses qualités que tout le monde peut percevoir, pourquoi pas nous même?

Le petit documentaire ci-dessous, montre que nous pouvons sans aucun doute progresser dans la bienveillance à notre égard.

 

Il semblerait intéressant que nos enfants et nos adolescents grandissent également dans cette conviction que la beauté est avant tout une question de personnalité, d’ouverture, de bienveillance… et de confiance en soi. Et qu’il est sans doute préférable d’apprendre à élargir son sourire, à réchauffer son regard qu’à effacer nos petits « défauts ».

 

Aimons nous, pour tout ce que nous avons de beau, pour nos qualités, nos compétences, pour nos atouts, ainsi nos défauts deviendront insignifiants.

La recherche de la perfection est délétère, la comparaison à l’autre est rarement aidante! Les êtres uniques que nous sommes recèlent un merveilleux trésor de potentiels et de ressources, qui relègue, au second plan, nos défauts, à condition que nous en ayons conscience.

La pratique de la sophrologie permet d’avancer dans la conscience de soi, sur le chemin de la confiance, de l’acceptation de soi pour que trouver  un équilibre de vie. Dans l’acceptation de soi et par conséquent dans plus d’ouverture à l’autre. La sophrologie pour apprendre à se regarder, à se contempler même en dehors de tout jugement, avec bienveillance.

Pour aller plus loin sur :