Publié par le 26 Fév 2014 dans , | 6 commentaires

La sophrologie en maison de retraite.

La sophrologie en EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes)

Les EHPAD ou plus communément nommés maisons de retraite accueillent de plus en plus souvent la sophrologie dans la prise en charge de la personne âgée. La pratique cette discipline est particulièrement intéressante pour les personnes âgées résidantes dans ces structures.

Les personnes âgées en EHPAD se sentent parfois déracinées (surtout les premiers temps), elles peuvent également se sentir inutiles et même quelque fois avoir l’impression d’être un fardeau pour leurs proches… Tous ces ressentis conduisent à altérer le sens même de la vie.

En vieillissant nous nous déconnectons de notre corps ou nous n’y sommes plus connecté que par des douleurs… La mobilité se réduit souvent et les perceptions qui nous parviennent de nos sens s’amoindrissent également. La vue et l’ouïe sont souvent altérés, le goût et l’odorat peuvent également être modifiés et le toucher devient parfois maladroit.

« Relativiser, il paraît que cela fait partie d’un processus qui s’appelle vieillir. » – Philippe Labro.

L’entrainement à la sophrologie permet de renouer le contact avec le positif, qui n’a souvent pas la place d’honneur dans cette période de la vie et dans le contexte d’hébergement en maison de retraite.

La relaxation dynamique de la sophrologie permet, simplement d’être un peu plus vivant, un peu plus présent à soi même, dans les sensations positives (non douloureuses) et dans les perceptions sensorielles. Il en est de même pour le travail sophrologique sur la respiration qui nous reconnecte aussi à notre vitalité. Pratiquer la sophrologie permet de réinvestir son corps, de se reconnecter à la force de vie qui nous anime, de se réapproprier un peu La pratique de la sophrologie permet de mieux s’appartenir, de choisir de vivre l’instant présent en le dégustant, elle est simple et accessible à tous.

En maison de retraite, seuls les gens fortement malentendants ne pourront pas suivre les séances.

Sur les plans cognitif et fonctionnel, chacun peut suivre les séances à la hauteur de ses capacités.

J’anime des séances de sophrologie en groupe depuis deux ans à « La Grande Charrière » à Vourles (69), une structure moderne et dynamique qui accueille une cinquantaine de résidents.

Pour le sophrologue il s’agit de s’adapter au rythme et aux possibilités de chacun. Le travail avec les personnes âgées est passionnant, il est varié et réserve de magnifiques surprises.

Le travail sophrologique nous conduira à explorer le passer le présent et le futur au travers d’évènements agréables, pour se souvenir que chacun de nous poursuit une histoire en cours, inachevée et que la suite lui appartient. A défaut de pouvoir décider de la quantité, nous avons, pour un grand nombre d’entre nous, la possibilité de décider de la qualité de nos derniers jours, où que nous vivions…

La sophrologie en maison de retraite, pour ajouter un peu plus de vie aux jours… Un peu plus de plaisir, de positif et de bien-être au quotidien.