Publié par le 14 Mar 2019 dans , , , | 0 commentaire

Aujourd’hui j’ai envie de dire « merci » et de révéler les bonnes raisons de ce merci… Ces petits riens d’essentiel, ces grands tout intenses et inoubliables… tous les mercis… les mercis à la volée, les mercis entre deux portes, les mercis coeur à coeur, les mercis profondément les yeux au fond des yeux…

Quand je dis merci, je donne un bout de mon essentiel en direction de ta profondeur…

Alors aujourd’hui, comme souvent, j’ai envie de dire merci aux gens que j’aime, et merci à ceux qui m’aiment, pour tout ce que nous échangeons… Merci aussi à ceux qui ne m’aiment pas, pour ce qu’ils ont de motivant sur moi. J’ai l’élan de dire merci à tous ceux qui m’aident, ils me sont tellement précieux et à tous ceux qui ne m’aident pas tellement stimulants. J’ai envie de dire merci à ma famille et à mes lignées ancestrales d’avoir orchestré ma présence et en partie ma personnalité… Merci à la terre, merci au ciel, merci à tout ce qu’il y a entre les deux, de beau, de doux et d’inspirant et merci au soleil d’éclairer et vivifier mon énergie… j’ai envie de dire merci à ma vie, qui à chaque pas me façonne, me fait découvrir, me révèle et me rayonne…

Et dans ma vision de sophrologue, j’ai envie de dire merci à mon corps… merci d’être là, merci de fonctionner aussi bien, merci à lui d’être moi, cet extérieur de moi reconnaissable et identifiable en tant que moi !

Séance de sophrologie : merci !

En position assise confortable, je prends le temps de quelques profondes respirations pour me sentir un peu plus proche de moi-même, un peu plus en moi même… et je laisse mon corps se poser tranquillement, se déposer dans ce confort de l’instant…
Et tranquillement je laisse venir à mon esprit un merci, d’abord un merci de ce temps que je m’offre, un merci de cette présence à moi-même que j’expérimente…
Tout simplement… merci…
Je me prépare à remercier toutes les parties de mon corps en laissant spontanément venir la raison ou les raisons justes de cette gratitude…
Puis je prends le temps de dire merci à mes cheveux… pour…
Merci à mon front à mes yeux à mes rides… qui raconte la durée de mon histoire…
Merci à mes joues…
Merci à mon nez…
Merci à ma bouche pour toutes ces actions essentielles de ma vie qu’elle assure…
Merci à mes lèvres, pour leurs sourires et pour tout le reste…
Merci à tout mon visage par lequel on me connait et me reconnait…
Merci à toute ma tête d’être là dans son équilibre, en relation avec tout ce est au dessus de moi… Merci à ma tête de communiquer avec le monde et merci aussi d’abriter mon cerveau… et les commandes de ma vitalité, de ma sensorialité, de ma compréhension ainsi que mes possibilités d’évolution…
Merci à mon cou… à mes épaules et à mes bras…
Et mes mains aussi je prends le temps de les remercier, pour ce qu’elles font, pour ce qu’elles sont, pour ce qu’elles représentent de moi et pour me mettre en relation avec le monde…
Merci à mon thorax et à mon abdomen, merci à tout cet espace entre mon dos et la paroi antérieure de mon buste, merci d’abriter toute cette vie intérieure et toutes ces fonctions vitales et essentielles, de ma belle santé, de mes équilibres physiologiques…
Merci à mon bas ventre, à mon périnée…
Merci à mon bassin, de protéger ce qu’il contient, de permettre à mon corps d’humain de se mouvoir, d’accueillir mon buste un peu comme son fauteuil…
Merci à mes fesses…
Merci à mon sexe…
Merci à mes hanches à mes cuisses à mes jambes
Et Merci à mes pieds d’humain, spécialisés dans la marche, de me porter si souvent sur mon chemin… dans ma vie avec ses va et viens…
Merci à tous mon corps de constituer ce moi unique et magnifique… cette merveille physiologique… cette image de moi physique reconnaissable et caractérisée de tant de spécificités, de mes iris à la texture de ma peau en passant par mon teint, ma taille, ma démarche, mes gestuelles comme autant de signatures…

Je peux encore me répéter à moi même dans ma globalité cet essentiel comme un mantra : « merci » « merci » « merci »…

Ce merci, ces mercis… comme un tissage de liens entre moi et moi, entre moi et mon corps, de liens profonds d’accueil et de bienveillance…
Tranquillement je peux revenir à la conscience de ce qui m’entoure et me préparer à poursuivre ma journée, ma semaine, ma vie… peut-être un plus dans cet élan de gratitude, rayonnant de mes profondeurs…

Je prends le temps d’ouvrir les yeux et de laisser mes mains parcourir délicatement l’ensemble de mon enveloppe corporelle, comme pour valider toute cette gratitude à présent installée…

C’est ainsi que je m’offre un peu plus à la gratitude et que je m’en imprègne…

j’en profite pour dire encore merci…

à Thomas Marcilly, mon superviseur qui largement inspiré mon envie de dire merci…

pour continuer sur le chemin d’être soi :

Parle moi de tes qualités, je te dirai de quoi tu es capable

 autre séance de sophrologie :

la rivière des émotions