Publié par le 14 Oct 2014 dans , , , | 0 commentaire

 – « Une belle nuit ? Vous voulez dire une nuit blanche au clair de lune, sous la voute céleste magnifiquement constellée ? Ou parlez-vous d’une bonne nuit de sommeil réparateur, sans cogitation, ni agitation ? »

– « Je ne sais pas qu’est-ce qui est bon pour vous ? »

– « Une nuit de plomb !!! et un réveil reposé ! »

– « Très bien, je vous suis sur ce chemin, allons explorer des exercices-outils particulièrement efficaces pour un bon sommeil, au calme… »

J’explique souvent qu’une bonne nuit se prépare dès le réveil, et qu’il est nécessaire d’avoir une belle journée pour que la nuit soit douce et qu’une bonne nuit annonce un jour clément. Pour progresser vers ce cercle vertueux, je vous propose quelques exercices efficaces à l’endormissement.

Un exercice à faire avant de vous coucher :

 Assis au bord du lit : Prenez le temps de vous poser, là, tranquillement, déjà en contact avec votre nuit, offrez-vous une petite pause.

Prenez le temps de vous détendre, relâcher autant que possible les tensions musculaires de la tête aux pieds.

Prenez conscience de votre respiration.

Laisser défiler votre journée : toute la chronologie en effectuant une pause à chaque élément positif (sachez que plus vous ferez cet exercice, plus il vous sera facile de prendre conscience du bonheur dans de petites choses de tous les jours). Offrez vous le temps et le plaisir de vous remémorer ces petits bonheurs de vous journée, petits, tout petits ou grands… passez-les tous en revue détaillée.

Un exercice à réaliser dans votre lit :

Allongez-vous, le plus confortablement possible. Là dans votre position de confort prenez le temps de ressentir vos points d’appui, tous les endroits de votre corps sur lesquels vous êtes posé, dans lesquels vous ressentez une partie de votre poids… Puis prenez conscience de votre respiration, simplement votre respiration naturelle, tranquille et automatique et sur chaque expiration installez vous plus profondément dans votre confort, dans toutes les sensations confortables que vous pouvez repérer. Sur chaque expiration, comme-ci vous pouviez vous enfoncer plus profondément dans votre matelas ou vous étaler plus largement dans vos points d’appui…

Et laisser le sommeil vous rejoindre là dans cette détente et ce confort.

Les respirations géométriques :

Un excellent exercice de centrage qui s’avère également particulièrement utile à l’endormissement. Surtout pour les esclaves des cogitations nocturnes. Vous savez! ces pensées qui nous tiennent éveillées ou qui nous empêchent de nous rendormir en fin de nuit. Ces exercices sont simples : vous visualisez une forme géométrique de votre choix et vous créez une séquence respiratoire en suivant lessophrolohie-respiration-triangle-sommeil-lyon contours de cette forme.

Je vous recommande de débuter par le triangle : vous imaginez un triangle, voyez-le comme il vous plait, puis en pensée vous suivez un des coté du triangle en inspirant, puis le suivant en restant en apnée et le troisième à expirant, et vous recommencez… Choisissez un rythme respiratoire tranquille et confortable pour vous. L’efficacité de cet exercice est instantanée ! Les cogitations restent à l’extérieur ! C’est garanti !

L’exercice du « mot calme » et celui de « l’endroit ressource » représentent également d’excellentes aides au sommeil. Vous pouvez les écouter dans un premier temps, jusqu’à ce que vous sachiez les réalisez seul.

 

La nuit doit être bonne pour que le jour soit confortable ! Je vous encourage à garder à l’esprit que la réciproque est vraie ! Il est nécessaire pour un sommeil réparateur de savoir gérer son stress en journée, de s’offrir du temps et du plaisir, de bons moments ou des pauses efficaces.

Je vous souhaite à tous de belles nuits comme vous les aimez !