Publié par le 13 Fév 2016 dans , , , | 1 commentaire

Si le sort ne me tue pas… je deviens libre et responsable de ce que je fais de ma vie? Et surtout de ce que je vis quand j’ai l’impression que quelqu’un m’a blessée. La sophrologie va permettre à chaque personne qui la pratique régulièrement de se sentir mieux dans sa vie de tous les jours que ça soit sur les plans personnel, social ou professionnel. De se sentir plus responsable, plus autonome, de s’adapter confortablement à toute situation dans un sentiment de liberté.

Notre responsabilité, notre autonomie : notre liberté

La sophrologie est une méthode complète qui en rétablissant l’harmonie entre le corps et l’esprit, puis en permettant à chacun de prendre conscience de sa place avec bienveillance dans le monde au sein de sa propre histoire, conduit avec l’entrainement à progresser vers plus de bien-être dans sa vie de tous les jours vers plus de responsabilité et d’autonomie.

De la responsabilité à la structuration. De l’autonomie à la sécurité

Avez-vous parfois l’impression d’avoir à vivre des choses désagréables que vous n’avez pas choisies ?

Je vous propose d’émettre cette hypothèse : « La vie nous apporte ce que nous sommes prêts à vivre, pour grandir, pour évoluer… »

Ou celle-ci, si elle vous convient mieux : « nous choisissons de nous exposer à des situations capables de nous faire avancer. »

Pour pouvoir comprendre que chaque pas est une leçon, chaque leçon correspond à un apprentissage.

Chaque apprentissage peut nous faire progresser sur notre chemin personnel vers une meilleure conscience de nous même, de nos choix et de nos comportements.

N’accusons pas les autres de nous conduire dans des impasses. Remercions les et remercions nous, d’avoir participé à ces situations, d’avoir construit ces contextes.

De notre responsabilité…

Si parfois la situation nous fait souffrir, elle représente cependant une très belle occasion d’observer, de comprendre et d’accepter ce que nous sommes, ce que nous nous donnons à vivre et comment nous construisons et vivons nos relations.

  • Que mettons nous en place ?
  • Qui attirons-nous ?
  • Comment spontanément autorisons-nous les autres à nous toucher, à nous atteindre ? Comment laissons nous l’autre nous manipuler ou nous faire mal ?
  • Comment participons-nous consciemment ou inconsciemment à nous diriger vers l’impasse ?
  • Pourquoi et comment cette impasse d’une certaine façon nous paraît sécurisante ?

Ce sont nos choix, conscients ou inconscients, à nous de les assumer pour pouvoir évoluer. Remercions les gens qui nous les révèlent. Remercions nous de les regarder en face. Prenons conscience…

Nombres de nos comportements correspondent à nos mécanismes de défense, qui se mettent en place automatiquement (inconsciemment) et qui cachent souvent une de nos peurs.

Au cours de notre histoire nous avons installé des peurs d’abandon, d’humiliation ou autre. Nous les avons suffisamment nourries pour que des mécanismes de défenses en résultent et se manifestent à notre insu.

Nous les subissons autant que nous les faisons subir. En prendre conscience sera la première étape et petit à petit dans une meilleure conscience globale de soi,  dans la progression sophrologique, nous parvenons à repérer nos mécanismes de défenses en temps réel et à choisir de les laisser s’exprimer ou pas. Ce verbe « choisir » ne fait-il pas résonner en vous un vent de liberté ?

Tout ce qui augmente la liberté augmente la responsabilité. (Victor Hugo)

Mieux nous prendrons conscience de nous même, de nos fonctionnements et de ces mécanismes automatiques, plus nous pourrons les gérer et choisir pour nous même, le bon fonctionnement, le fonctionnement qui correspond à l’être humain unique que nous sommes au service de notre confort, dans le respect de nos valeurs. Plus nous avançons dans la conscience de nous même, plus nous acquérons la capacité de choisir et par conséquent moins subir et plus nous gagnons en autonomie et en responsabilité dans nos vies.

La sophrologie est une méthode de développement personnel qui nous conduit vers une meilleure conscience de nous même pour nous permettre de mieux choisir, de mieux nous adapter dans ce que nous vivons.

En pratiquant régulièrement la sophrologie nous progressons vers plus de responsabilité et d’autonomie pour mieux nourrir notre façon d’être libre.

lire aussi :